☀️ -15% sur votre première commande avec le code DELICATE - Livraison colissimo 24/48 heures offerte ☀️
☀️ -15% sur votre première commande avec le code DELICATE - Livraison colissimo 24/48 heures offerte ☀️

“Pourquoi je mange beaucoup quand j’ai mes règles ? J’ai souvent faim pendant mes règles ? Pourquoi j’ai envie de manger sucré ? Pourquoi mon appétit augmente ? etc….”

Effectivement, pendant nos règles ou même avant l’arrivée des règles, l’appétit augmente. C’est ce qu’on appelle les fringales. La faim avant et pendant les règles est un des symptômes du syndrome prémenstruel
Si vous souhaitez en savoir plus sur le syndrome prémenstruel, lisez notre article juste ici.

Pourquoi a-t- on plus faim avant et pendant ses règles ?

Le rôle des règles sur la faim

Le syndrome prémenstruel appelé aussi SPM correspond à plusieurs symptômes émotionnels et physiques dûs aux menstruations. Parmi ces symptômes prémenstruels, on retrouve la faim, les envies sucrées ou salé avant et pendant les règles. 
L’oestrogène et la progestérone sont deux hormones en pleine fluctuation et croissance pendant les règles. En effet, pendant les règles notre corps produit des hormones. Au début des règles, le taux d’oestrogène est bas. Puis les oestrogènes vont augmenter, ce qui entraîne également l’augmentation de l’hormone lutéinisante. Puis après l’ovulation, notre corps va produire la progestérone. Cette hormone permet de renforcer la muqueuse pour accueillir un ovule fécondé. Lorsque vous n’êtes pas enceinte, il n’y a pas ovulation, c’est vos règles et le follicule va s’atrophier. Pendant vos règles votre taux de progestérone et oestrogène va considérablement diminuer.

Est-il normal d’avoir faim pendant les règles ?

La fluctuation du taux d’oestrogène et de progestérone a un impact sur l’appétit. De ce fait, il est fort probable de ressentir une sensation de faim plus importante pendant les règles. 

Ce sont donc les changements hormonaux à l’origine des fringales et de la faim. 

Les femmes souffrant du syndrome prémenstruel ont plus des envies sucrées d’après une étude du Dr Jolene Brighten. En effet, les sucreries et les glucides permettent à la femme de se sentir bien, d’améliorer l’humeur mais également l’énergie.

De la même manière, pendant les règles le manque de sommeil ou d’activité physique mais aussi le stress peuvent être amplifiés pendant les menstruations. C’est pour cela, que notre corps a tendance à se raccrocher à la faim pour aller mieux.

Comment éviter les fringales pendant les règles ?

Quelques conseils pendant les règles

Pendant vos règles, il est conseillé de prendre soin de votre alimentation. Consommez plus de protéines, lipides et glucides lents afin d’être totalement rassasié après le repas. En effet, il ne s’agit pas de se priver mais de manger à votre faim pour éviter tout grignotage après les repas. 

Le petit déjeuner est recommandé pendant vos règles, afin de vous donner la force et les nutriments nécessaires. L’écoulement du sang peut provoquer une baisse d’énergie et de fer. Il est donc important de prendre plus de forces, de vitamines et d’aliments riches en fer pendant les règles. De plus, buvez plus régulièrement afin de réguler votre faim.

Conseils en alimentation pour éviter les fringales

Afin d’éviter de manger plus pendant vos règles, d’éviter les fringales et la faim après le repas, il est conseillé d’adapter une alimentation équilibrée. De plus, une alimentation saine et équilibrée permet de minimiser vos douleurs. 

De ce fait, en mangeant équilibré vous évitez de manger de manière fractionnée à heures irrégulières. Si vous avez faim en dehors des repas, prenez une collation riche en glucides. Les collations riches en glucides peuvent être des fruits, des tranches de pain complet, des biscuits au yaourt ou à l’avoine, du soja, ou des fruits secs. Si vous vous sentez irritable, déprimée, confuse, et lunatique alors cette collation riche en glucides permet d’apaiser votre moral. 
Pendant vos règles, pensez également à privilégier des aliments riches en magnésium afin de réduire l’inflammation et les douleurs menstruelles. En effet, les douleurs physiques dûes aux règles peuvent donner envie à votre corps de manger. Ainsi, si vous faites en sorte de manger des aliments riches en magnésium et en fer, alors vous réduirez l’inflammation, vos douleurs et par conséquent l’envie de manger.

Des culottes menstruelles pour oublier l’arrivée de vos règles !!

Ma Délicate Culotte est la marque de confiance dans l’hygiène intime. Notre collection de culottes menstruelles est adaptée à tous types de femmes ou jeunes filles, tailles et même le flux. 

Ainsi, sentez vous confiante et plus libre en adoptant de culottes de règles. Ultra-absorbantes, vous serez protégées pendant 12 heures sans fuite, sans odeur et sans humidité. Tous ces avantages de la culotte menstruelle vous feront totalement oublier vos règles. Composée principalement de coton ou fibre de bambou, vous serez confortables et à l’aise pendant vos règles !
Si vous avez la moindre question concernant nos culottes menstruelles, n’hésitez pas à nous écrire sur nos réseaux sociaux au nom de @madelicateculotte ou contactez-nous par mail à l’adresse suivante contact@delicate-culotte.com.

 « Changeons les règles ensemble »

Prenez soin de vous avec Ma Délicate Culotte.

Comment éviter les perturbateurs endocriniens ? Comment se protéger des perturbateurs endocriniens ? Qu’est-ce les perturbateurs endocriniens ? 

Ma Délicate Culotte vous dit tout sans tabou. Sachez également, que toute notre collection de culottes menstruelles est composée sans perturbateurs endocriniens. 

Tout d’abord, les perturbateurs endocriniens interfèrent avec notre système hormonal. Aujourd’hui beaucoup de produits nous exposent aux perturbateurs endocriniens : alimentation, cosmétiques, jouets, maison… Il paraît donc essentiel de comprendre le rôle nocif de ces substances sur notre santé mais aussi sur notre planète.

Pourquoi éviter les perturbateurs endocriniens ?

Attention aux personnes fragiles

Les perturbateurs endocriniens sont chimiques. Plutôt difficile à éviter dans la vie de tous les jours, ces petites substances sont partout. 

Les personnes fragiles doivent être plus vigilants. Par exemple, les femmes enceintes ou même allaitantes, les bébés ou les adolescents mais encore, les personnes atteintes d’un cancer doivent éviter au plus possible ces substances.

En effet, chez l’enfant les hormones jouent un rôle essentiel dans son développement. C’est pourquoi il ne faudrait pas que des perturbateurs endocriniens interfèrent. De la même manière avec une maman enceinte ou allaitante.

Les gestes quotidiens pour éviter les perturbateurs endocriniens

Dans le but de diminuer tout contact avec ces substances chimiques, il existe des réflexes à adopter. Ainsi, à la maison il est essentiel d’aérer afin d’évacuer les perturbateurs endocriniens présents dans l’air. Ouvrir les fenêtres 15 minutes par jour, encore plus lorsque vous avez de nouveaux meubles ou que vous avez fait des nouveaux achats électroniques. 

Aux courses, choisissez des produits simples, avec des listes d’ingrédients naturels. Par exemple, privilégiez des objets ou matériaux non traités. Vous pouvez également vérifier que les produits ont un écolabel. Il est essentiel également de varier les produits que vous achetez afin de vous exposer moins longtemps aux mêmes substances chimiques.
Lavez-vous les mains régulièrement et évitez les zones polluées au maximum. C’est d’ailleurs pour cela, que vous devez faire confiance à votre nez lorsqu’une odeur chimique se dégage d’un objet ou même d’un lieu.

Comment se protéger des perturbateurs endocriniens ?

Privilégiez une alimentation et des produits d’hygiènes sains

Afin de limiter les contacts avec les perturbateurs endocriniens dans vos produits alimentaires ou d’hygiène. Privilégiez ainsi les produits simples avec peu d’ingrédients, sans ingrédients chimiques, sans parfum. 

Concernant l’alimentation, pensez aux produits bio, locaux et surtout de saison. Dès que possible, faite maison plutôt que d’acheter déjà préparé, avec des conservateurs. Utiliser des contenants en verre, céramiques, inox ou même du bois non traité.

Pour le ménage, préférez les produits simples naturels et porteurs d’un label.

Adoptez les culottes menstruelles pour vous débarrasser des perturbateurs endocriniens

En effet, les perturbateurs endocriniens sont connus dans les protections jetables tels que les serviettes et tampons hygiéniques. Très nocifs, ils sont souvent à l’origine des infections ou des irritations vaginales.

Il est important autant pour votre santé que pour l’environnement de privilégier des protections saines, naturelles et durables. 

Les culottes menstruelles sont la nouvelle alternative aux produits chimiques et toxiques. Certifiées Oeko-tex Standard 100, nos culottes menstruelles vous garantissent un confort et une douceur sans produits chimiques. Composée de coton et de fibre de bambou, vous ne risquez plus aucune infection vaginale.

N’hésitez pas à nous contacter, si vous souhaitez en savoir davantage sur nos culottes menstruelles.

 « Changeons les règles ensemble »

Prenez soin de vous avec Ma Délicate Culotte.

Les violences conjugales ont toujours été présentes, elles peuvent prendre plusieurs formes. 

C’est un sujet qui fait débat autant auprès des chercheurs que des intervenants qui œuvre dans le domaine. Les violences conjugales ne sont pas une théorie unique ou expliquer par des facteurs unique, c’est complexe. 

Elles peuvent avoir lieu aussi bien dans les couples hétérosexuel, que les couples homosexuel. 

Les violences conjugales se définissent de deux façons différentes, la prise de contrôle et la violence conjugale situationnelle.

Qu’est ce que la violence conjugale ?

La violence conjugale  suit un schéma circulaire qui va à terme effacer la dernière étape. Les étapes sont la tension, l’agression, la justification et la réconciliation.

Il s’agit d’un cercle vicieux, qui s’installe progressivement sans que la victime s’en rende compte dans la plupart des cas. 

Cela se finit souvent avec l’instauration d’un climat anxiogène ou le partenaire qui subit la violence conjugale. Sous n’importe quelle forme de violence, elle va développer de la peur, de la honte, de la culpabilité, du doute et surtout de l’impuissance face à la personne en face. 

Ce cycle est mis en place par “l’agresseur” afin de garder le contrôle et de maintenir sa domination sur sa victime. Dans le cas d’une relation conjugale ou la violence règne, ce cycle se répète en continue et de plus en plus souvent.

Deux perspectives de violence

La prise de contrôle

Dans ce type de violence conjugale, elle inclut donc qu’un des deux partenaires utilise divers stratagèmes pour maintenir un contrôle général sur l’autre. Bien que ce type de violence conjugale puisse être perpétré par les deux sexes, il a été prouvé que ce sont généralement les femmes qui subissent et les hommes qui exercent ce genre de violence

Ce type de violence conjugale se caractérise surtout par un contrôle écrasant  exercé dans différentes sphères de la victime, mais aussi par la  récurrence et la gravité des comportements violents qu’elle subit.

La violence conjugales situationnelle

La violence conjugale situationnelle peut provenir  de conflits ou même de différends ponctuels entre deux conjoints. En effet, le conflit vient du stress, comme une réponse inadaptée à l’exaspération mais aussi à la colère accumulée dans le couple. Dans ce cas de violence conjugale il n’y a pas de schéma ni de cycle du contrôle. La violence conjugale de ce type s’inscrit surtout dans une dynamique violente de gestion de conflit. Ce type de violence est un cas isolé minime et beaucoup plus fréquent.

Différentes formes de violences conjugales

Il existe 5 formes répertoriées de violences conjugales, elles vont de paires avec le cycle de contrôle et de domination. 

Pour commencer, la violence psychologique. Elle est difficile à différencier de la violence verbale. Elle est subtile et elle est difficile à détecter par l’entourage et la victime.

Généralement elle se voit lorsque l’on perçoit une dévalorisation de l’autre, une attitude et des propos méprisants, un isolement social, violence sur des objets ou des animaux.

Ensuite nous avons la violence verbale, qui est souvent banalisée. Elle accompagne souvent d’autres formes de violences et elle est utilisée pour humilier, intimider l’autre. Elle se traduit le plus souvent par du sarcasme, des insultes, des hurlements, des chantages menaces par exemple.
Nous avons la violence physique qui est la plus médiatisée, avec des blessures souvent déguisées en accident. Des coups, des bousculades, des brûlures, des morsures, et tout ceci peut conduire à l’homicide.

Les violences sexuelles qui existent aussi mais qui restent tabou à cause de la honte, c’est les violences les moins dénoncées et elles s’accompagnent souvent d’autres formes de violences.

Les manifestations des violences sexuelles sont nombreuses, agressions sexuelles, attouchements sexuels, omposition de pratique sexuelles non désirées, harcèlement et intimidation et brutalité en vue d’une relation sexuelle non consentie, suivi de dénigrement sexuel, et le viol conjugal. 

Enfin la violence conjugale la plus méconnue, la violence économique. Dans le cas de ce type de violence il s’agit de mettre une entrave financière même si la victime occupe un emploi.

Elle se traduit par une privation ou un contrôle des ressources financières et matérielles, sur les cartes bleu ou l’argent de la victime par exemple. L’agresseur va surveiller les activités économiques de sa victime et si possible créer une dépendance financière. Cela peut aller jusqu’à faire des dépenses excessives qui mettent en danger le budget familial. 

Ma Délicate Culotte vous soutient

Mesdames, messieurs, si vous êtes victimes de violences, ne vous cachez pas, vous n’avez pas à avoir honte. Il faut que vous en parliez autour de vous pour que vous puissiez avoir de l’aide si elle est nécessaire, pour faire évoluer la mentalité et arrêter d’avoir des tabous qui peuvent conduire à des actes irréversibles et très graves. 

Rappelez vous, on ne tue/blesse/ humilie pas par amour. Il n’y a rien de normal dans ce genre de comportement. Ma Délicate culotte vous soutiendra toujours, n’hésitez pas à appeler les numéros d’urgence parfois votre vie en dépend.

 « Changeons les règles ensemble »

Prenez soin de vous avec Ma Délicate Culotte.