☀️ -15% sur votre première commande avec le code DELICATE - Livraison colissimo 24/48 heures offerte ☀️
☀️ -15% sur votre première commande avec le code DELICATE - Livraison colissimo 24/48 heures offerte ☀️

Le tabac pendant une grossesse peut avoir de graves conséquences sur le futur bébé. Des conséquences avant la conception, pendant la grossesse et après ? Ma Délicate Culotte vous dit tout, sans tabou.

Cela fait 40 ans que les preuves s’amoncèlent pour montrer qu’il existe un lien direct entre le tabagisme et les problèmes pendant une grossesse. Sachant, qu’ils sont de plus en plus fréquents chez les futures mamans fumeuses.

Malgré les nombreux messages de la santé publique, les femmes continuent de fumer. Le pourcentage augmente constamment. On estime que 36 % des Françaises sont fumeuses au début de leur grossesse. Mais encore, 22 % fument encore lors du dernier trimestre de leur grossesse. 
De plus, 56 % des femmes qui ont arrêté de fumer lorsqu’elles étaient enceintes reprennent après l’accouchement.

Quelles sont les répercussions du tabac sur une grossesse ?

In facto, le tabac réduit la fertilité

C’est le premier effet du tabac, il diminue la fertilité que ce soit chez les hommes ou les femmes. Plus la consommation de cigarette est importante, plus la durée de conception d’un enfant sera longue. Et cela, d’autant plus si les parents sont âgés. 

Le tabac diminue la réserve en ovocytes. De ce fait, le tabac a un effet anti-oestrogène et il peut même avoir un impact sur l’altération de la glaire cervicale. De plus, il favorise la production d’androgènes surrénaliens. Le taux de réussite des fécondations in vitro diminue pratiquement de moitié.

Le tabac et les anomalies de grossesse

Le tabac augmente assez fortement le risque de grossesses extra-utérines, de prématurité chez le bébé et des fausses couches par exemple.  

En ce qui concerne les fausses couches, le risque de fausse-couche spontanée est aussi augmenté. Chez la femme qui fume, le risque augmente de 1,5 à 3. Le risque augmente en fonction de la dose de tabac que prend la mère. 

Le risque d’avoir un bébé prématuré est aussi plus fort chez la femme fumeuse. Cela est du en particulier du fait d’une rupture prématurée des membranes. 

Chez la femme fumant pendant sa grossesse le risque que le membranes se brisent prématurément est 3 fois plus fréquent.

Cependant, il est important de signaler que le risque disparaît à condition que la femme arrête de fumer avant la conception du bébé.

Le tabac avant, pendant et après une grossesse

Les fumeuses pendant leur grossesse

Les risques de fumer pendant une grossesse ne sont pas que pour le foetus, en effet la femme courent aussi une dégradation de sa santé et de sa grossesse en générale.

Par exemple, les femmes qui fument lors d’une grossesse sont plus sujettes à des anomalies du placenta et de saignement pendant la grossesse se produit plus fréquemment chez les fumeuses.

Mesdames lorsque vous apprenez que vous êtes enceinte, si vous souhaitez poursuivre la grossesse , ne prenez pas de risque faites vous aider si vous n’y arrivez pas seule. Il  n’y a pas de honte à avoir.  Arrêtez de fumer pour vous et pour votre futur bébé.

L’impact du tabac sur le foetus

Le tabac est mauvais pour le développement du fœtus, il a même un effet direct sur sa croissance et son poids lors de la naissance.

Ainsi, plus une femme enceinte fume pendant sa grossesse, plus le risque d’avoir un bébé dont le poids  ne dépasse pas  2.5 Kg à la naissance. 

Ce danger est de plus de 50 % chez les femmes fumant un peu et de 100% chez les femmes qui fument le plus.

 Le tabac pendant une grossesse peut aussi entraîner des malformations  au foetus. Ce point est toutefois controversé. 

Certains scientifiques ont avancé une possible augmentation des anomalies du tube neural, des fentes labio-palatines, des anomalies des membres, des malformations urinaires ou cardiaques.

Cependant ce risque prend effet à partir de 20 cigarettes par jours 

Pour finir le tabac  diminue  la capacité respiratoire du fœtus , la stabilité du rythme cardiaque du fœtus,  les mouvements du fœtus sont aussi impactés et il augmente le débit cardiaque et sa fréquence.  Un phénomène pas forcément bon pour le futur bébé, car cela perturbe grandement son développement. 

Les risques du tabac sur le nouveaux né

Il n’y a pas d’augmentation du risque de mort chez le nouveau-né même exposé au tabac, mais il existe le risque de la mort subite du nourrisson. Ce risque de mort subite est multiplié par deux si la mère a fumé pendant la grossesse.

Une femme qui fume pendant sa grossesse favorise la survenue d’infections respiratoires et de l’asthme chez son bébé

Enfin, le tabac augmente la pression artérielle systolique du nouveau-né pendant la première année de sa vie. 

Ma Délicate Culotte vous accompagne

Une grossesse est une période souvent en demi-teinte, souvent due aux hormones.

Pour certaines femmes la cigarette est une part importante de leur vie. C’est souvent très compliqué de s’en détacher. Il y a beaucoup de changements de choses à penser et à prendre en compte à l’arrivée de bébé. 

Le retour de couche aussi appelé post partum est parfois oublié par certaines femmes. Ne vous inquiétez pas, Ma Délicate Culotte a la protection idéale pour vous. Sachez qu’en raison de votre accouchement, il est généralement déconseillé d’utiliser des tampons hygiéniques. En effet, votre utérus est en reconstruction. De plus, si vous pouvez éviter le contact avec des perturbateurs endocriniens c’est encore mieux. 

Nos culottes menstruelles seront votre alliée pour votre retour de règle après votre accouchement. 

12 heures de tranquillité, sans odeur et sans sensation d’humidité. Saines, les culottes de règles ne provoquent pas d’irritation ni de sensation de gêne. 

Une chose en moins à penser pour que votre attention soit entièrement centrée sur vous et votre bébé.

« Changeons les règles ensemble »

Prenez soin de vous avec Ma Délicate Culotte.

Les nausées et les bouffées de chaleur peuvent être les symptômes de plusieurs choses. La plus part du temps, ce sont les femmes qui en sont victimes. Soit au moment de la ménopause, ou même au début d’une grossesse.

Toutefois, il existe également d’autres causes expliquant ces nausées et bouffées de chaleurs. Ma Délicate Culotte vous aide à prendre soin de vous.

Les causes les plus probables des nausées et bouffées de chaleurs

La périménopause

Les bouffées de chaleur et les nausées sont souvent l’annonce d’une ménopause prochaine, surtout si elles s’accompagnent de sueurs froides la nuit. Pas de crainte à avoir, les symptômes s’estompent au fil du temps. 

Il existe de petites astuces pour mieux vivre les premiers symptômes de la ménopause qui arrive.

Souvent, la ménopause s’accompagne de changement d’humeur notamment dû aux hormones, vous pouvez donc être plus stressée et irritable. Soyez indulgente avec vous-même ! Vous n’êtes pas seule à traverser cette période, c’est une étape obligatoire dans la vie d’une femme. Donc pas de culpabilité ni de honte.

Après, il peut y avoir d’autres choses que la ménopause qui produit ce genre de symptômes.

L’approche d’une grossesse ?

Le début d’une grossesse peut produire également ce genre de symptômes. Surtout en ce qui concerne les nausées et les bouffées de chaleur, à cela vous pouvez ajouter les vomissements et la sensation d’être “barbouillé”. Cependant les bouffées de chaleur et les nausées peuvent aussi annoncer d’autres pathologies plus graves.

Quelques autres causes et pathologies

L’Hypoglycémie

Cette pathologie peut conduire à un dérèglement hormonal dû aux bouffées de chaleur. Le taux de sucre va diminuer, et le corps va donc augmenter la transpiration pour pallier le manque de sucre.  

L’hyperthyroïdie

L’hyperthyroïdie peut aussi provoquer des bouffées de chaleur. Surtout dans le cas où ce petit organe est en hyper, ce qui entraîne une augmentation de la chaleur. 

Le cancer

Dans le cas d’un cancer du sein, les traitements comme la chimiothérapie et les traitements anti-oestrogéniques peuvent provoquer une ménopause précoce et donc des bouffées de chaleur. 

Soulager les nausées et bouffées de chaleurs

Des moyens assez simples dans la vie de tous les jours existent pour soulager les nausées, les sueurs nocturnes et les bouffées de chaleur. 

Premièrement, il faut éviter les plats épicés durant cette période, vous pourrez en manger de nouveau ensuite ! 

Ensuite, il est conseillé de pratiquer une activité sportive afin de réguler votre température. 

Éviter la consommation excessive d’alcool.

D’autres traitements peuvent vous être prescrits par un médecin, comme l’acupuncture, l’homéopathie, la phytothérapie ou encore la méditation. 

Ma Délicate Culotte et vous

Ce genre de période n’est pas toujours évident dans la vie d’une femme. C’est pour cela que vous pourrez toujours compter sur nous. 

Ma Délicate Culotte vous soutiendra au travers d’articles, ou bien grâce à nos culottes de règles qui vous accompagneront également pendant cette période. 

En effet, que ce soit lors de la ménopause, ou d’une grossesse, nos culottes de règles vous seront utiles. Elles peuvent aussi être utilisées pour les fuites urinaires et les pertes blanches. 

Nos culottes de règles vous garantissent 12 heures au sec avec un confort inégalé. Soyez protégé et sereine toute une journée ou toute une nuit.

« Changeons les règles ensemble »

Prenez soin de vous avec Ma Délicate Culotte.

Les étapes clés d’une grossesse sont importantes. La grossesse dure 9 mois, et se décompose en 3 trimestres.

Rappelons qu’une grossesse s’étend de la fécondation, jusqu’à l’accouchement.  De plus, avant d’être un nouveau-né, la cellule fécondée passe plus plusieurs phases également.

Le point de départ reste le test de grossesse positif, il marque le début d’une grande aventure.

Le premier trimestre : la première étape de la grossesse

Après le test de grossesse positif et l’annonce aux proches, le premier trimestre commence.

Il dure jusqu’à la 14e semaine de grossesse, et l’embryon commence à se former.

Ses premiers organes se forment et le cœur commence à battre pendant ce premier semestre, plus précisément 4 semaines après la fécondation. Ce petit cœur est toujours en formation, il a l’air d’une petite bosse. On le voit, très proéminent, à l’avant du corps de l’embryon, lors de la première échographie.  Elle est effectuée entre la 11e et la 13e semaine d’aménorrhée  cela correspond  à 9-11 semaines de grossesse.

La sixième semaine : évolution du foetus !

La 6 ème semaine est importante car, c’est à ce moment-là que se forme le tube neural.

Il est important, car tout le système nerveux se développe à partir de cette structure. Le cerveau, à l’une des extrémités du tube, et les nerfs et la moelle épinière qui partent de celui-ci. Les extrémités du tube se refermeront à la fin de cette semaine.

Entre la 7e et la 8e semaine, c’est priorité au cerveau, il prend le pas sur tout le reste. La tête se forme lentement. L’arrière du cerveau se développe, ce qui amène l’embryon à pencher la tête vers l’avant. Le visage commence à prendre forme, les narines commencent à se distinguer. De chaque côté de la tête, 2 zones sombres,  ce sont bien les yeux qui commencent à se former. C’est le pigment rétinien qui leur donne cette couleur. 

Cependant, les organes vitaux sont tous en développement mais ne sont pas encore fonctionnels.

Vers la fin de la 8e semaine ,vous devriez sentir que le fœtus commence à bouger.

Il mesure plus ou moins 12 mm à ce moment-là. Le visage prend vraiment plus forme, les oreilles et les paupières se dessinent, et les sens comme l’odorat et le goût commencent à fonctionner. Les doigts ont pour l’instant la forme de bourgeon au bout des membres.

9ème semaine : le foetus grandit, ses organes se développent !

Lors de la 9e semaine, les doigts et les orteils prennent forme et les articulations, comme le coude ou le genou, se précisent. La tête a toujours une taille importante comparée au reste du corps. Au niveau sensoriel, les récepteurs du toucher sont apparus autour de la bouche de l’embryon. 

Selon le sexe de l’enfant, les ovaires ou les testicules commencent à se former. 

Cependant, ce n’est qu’au cours du 3e mois de vie que les organes génitaux apparaîtront. 

L’embryon ressemble de plus en plus à un bébé, ses membres se développent bien et il peut maintenant faire beaucoup plus de mouvement. Il mesure actuellement 17 mm.

A la 11e semaine, l’embryon devient un fœtus même si sa tête est toujours grosse par rapport au reste du corps. Il mesure alors 45 mm de la tête au coccyx et il pèse 10 grammes. Les yeux sont maintenant sur le devant du visage et non plus sur le côté. Les lèvres sont aussi bien définies et le fœtus peut ouvrir la bouche maintenant.

Il boit le liquide amniotique. Heureusement, ses reins et le système urinaire ont commencé à fonctionner. Ils filtrent le liquide avalé et le rejettent, dans la vessie, sous forme d’urine. 

La colonne vertébrale se forme lors de la 13e semaine seulement, suivie du bassin. Les os déjà présents se solidifient et le reste se construit. Le sang du fœtus se constitue. 

Les premiers globules rouges sont produits dans la vésicule ombilicale, une structure ronde reliée à la paroi de l’abdomen, puis dans le foie.  

Cependant, après quelques mois, c’est la moelle osseuse qui prendra la relève.

La peau du fœtus qui est très fine se couvre de petits poils très fins, ça s’appelle la lanugo. Il disparaît généralement avant la naissance. 

Les pigments de la peau se développent aussi à ce moment-là de la grossesse. En effet,  la peau, jusqu’alors, était presque transparente. De plus, des récepteurs du toucher couvrent maintenant tout le visage, la paume des mains et la plante des pieds.

Le fœtus mesure alors 75 mm de la tête au coccyx et pèse 30 g.

Le fœtus commence à sucer son pouce à la fin du premier trimestre. A ce moment-là, le fœtus commence à réagir au stimulus extérieur. Le sexe du bébé deviendra apparent cette semaine ou la suivante. 

Chez les filles, les follicules ovariens se forment et chez les garçons, la prostate devient visible.

À la fin du premier trimestre, il mesure plus ou moins  9 centimètres, pourtant on distingue très bien sa tête, son torse, ses bras et ses jambes.

Le second trimestre

Durant le 2e trimestre, la croissance du bébé s’accélère de façon impressionnante. Sa présence se fait plus concrète. Il bouge et ses mouvements se font bien sentir. Ses sens s’éveillent. Le ventre de la mère grossit.

Le sexe du bébé peut être connu lors de la 18eme semaine, et à ce moment la tête a prit une proportion “normale” par rapport au corps. La rétine des yeux est maintenant sensible à la lumière. Par exemple, si on projette une lumière assez forte sur le ventre de la mère, le fœtus s’en détournera et couvrira ses yeux. 

L’échographie de ce trimestre à principalement pour but de vérifier que tout va bien, que les organes se développent bien et sans anomalie. 

Le sexe du bébé

On peut également déterminer le sexe du bébé lors de cette échographie. S’il s’agit d’un garçon, le pénis est maintenant visible. Chez les bébés filles, la vulve ainsi que l’utérus sont visibles. 

Lors des semaines qui vont suivre le foetus va affiner ses sens, et être de plus en plus actif et curieux. La peau va s’épaissir même si elle reste encore relativement transparente. 

Il ouvrira les yeux aux alentours de la 23 ème semaine. Au début du 6 ème mois, le développement musculaire bat son plein.  Chez les garçons, les testicules descendent doucement du ventre vers le futur scrotum. Le système reproducteur des filles est en place, y compris l’ensemble des ovules pour toute la vie. 

L’éveil des sens

C’est aux alentours de la 24e semaine et de la 25 ème semaine que le foetus va commencer à reconnaître certains éléments ou certaines situations. Il va commencer à reconnaître la voix de sa maman par exemple.  

Le développement des bronches est pratiquement terminé, mais les poumons n’ont toujours pas atteint leur pleine maturité. 

Les yeux prennent doucement leur couleur, bien que celle-ci changera après la naissance. Selon la position du fœtus, on peut entendre son cœur simplement en collant l’oreille sur votre ventre. Il mesure 22,5 cm de la tête au coccyx et pèse 720 g.

 À la fin du 2e trimestre, le fœtus mesurera environ 25 cm de la tête au coccyx et pèsera autour de 1 kilogramme. 

Le troisième trimestre : la dernière étape d’une grossesse

C’est la dernière ligne droite

Le bébé grandit toujours, il est bien éveillé et réagit aux bruits et aux caresses sur le ventre. 

Il se prépare à naître car la grossesse arrive à son dernier stade. Ses poumons continuent à se développer pour être prêts à prendre leur première bouffée d’air à la naissance. 

À cette étape de son développement, ses os sont complètement développés, mais ils sont encore mous. Ses muscles gagnent du volume. Ses yeux sont partiellement ouverts et les cils sont formés. Sa peau devient plus lisse. 

En cette fin de grossesse, il bouge énormément, cependant il manque de plus en plus de place.  La 35e semaine marque le début de votre dernier mois de grossesse. 

Il prend la moitié de son poids à la naissance durant les 7 dernières semaines de grossesse. Son cœur bat au rythme de 130 à 140 battements par minute.

Il mesure 28 cm de la tête au coccyx et pèse 1,7 kilos.

À terme, il pèsera de 3 à 4 kilos et mesurera près de 50 cm.

La rencontre,  l’accouchement

Ce moment peut être stressant pour les futures mamans, mais ne vous inquiétez pas, vous allez assurer. 

L’accouchement commence par le travail qui dure généralement plusieurs heures. Il comporte 3 phases, la dilatation, l‘expulsion du fœtus et la délivrance, qui est l’expulsion du placenta.

Ensuite,  vous pourrez enfin rencontrer votre bébé.

Le retour des règles, « des couches »

Après l’accouchement, vous allez avoir vos retours de couche même s’ ils varient si vous allaitez ou non. C’est là que nous rentrons en jeu, nos culottes sont là pour vous. Nos culottes sont assez absorbantes pour vos retours de couche qui peuvent être très abondants. En plus d’être confortable et discrète, les culottes de règles sont pratiques, idéales pour les mamans ! 

Alors soyez sereine, vous n’aurez que votre bébé à vous soucier pour le reste, ma Délicate culotte s’occupe de tout. 

 « Changeons les règles ensemble »

Prenez soin de vous avec Ma Délicate Culotte.

Le calendrier de grossesse vous permet de calculer votre nombre de semaines. Connaître la semaine à laquelle vous êtes permet de vous préparer à la date d’accouchement. Calculer le calendrier de grossesse permet de vous sentir mieux et de suivre vos étapes de grossesse. Ainsi, vous pourrez mieux interpréter les changements dans votre corps. Vous aurez également une connaissance sur le développement de votre bébé.

Comment calculer vos semaines de grossesse ?

Méthodes et conseils

Pour déterminer le nombre de semaines et calculer la date de votre accouchement, il existe plusieurs méthodes. 

Tout d’abord, connaître la date de conception peut vous faciliter la tâche. Sachant qu’il est probable que vous avez conçu votre bébé pendant la phase d’ovulation. Pour cela il faut connaître le cycle menstruel. En général, l’ovulation se trouve autour du 14ème jour de votre cycle menstruel de 28 jours. Si vous avez des règles régulières, comptant le 14ème jour à la date de vos règles. Et ajoutez 273 jours soit 39 semaines pour avoir une estimation de la date de votre accouchement. 

Vous pouvez également calculer votre nombre de semaines si vous connaissez le premier jour de vos dernières règles. A partir de celui-ci, en comptant que la grossesse dure environ 41 semaines ou 287 jours à partir de ce premier jour. 

Cependant si vous ne connaissez pas le jour de conception et que votre cycle menstruel est irrégulier. Alors vous pouvez votre gynécologue pourra vous indiquer avec précision la date de conception. Ainsi, à la première échographie de grossesse, le professionnel de santé observe le fœtus et les étapes importantes. II vous donnera aussi la date du terme de la grossesse. C’est la méthode la plus fiable.

Ne pas confondre semaine de grossesse et semaine d’aménorrhées

Attention, ne confondez pas le nombre de semaines de grossesse et l’âge gestationnel du bébé. La conception se déroule autour du 14ème jour après le premier jour de votre cycle menstruel. Alors que la grossesse est calculée à partir du début de ce même cycle. Ainsi, il y a un écart de deux semaines. Par exemple, si vous êtes enceinte de huit semaines alors l’âge de votre bébé n’est que de six semaines.

Ainsi, si vous calculez en semaine de grossesse alors la grossesse dure 39 semaines. La date de repère est la date de conception. 

Si vous calculez en semaine d’aménorrhées (d’absence de règles) alors il faut compter 41 semaines à partir du premier jour de vos dernières règles.

Ne soyez pas perturbé, car les professionnels de santé vont parler en semaines d’aménorrhées. Ils estiment que la date de vos dernières règles est plus précise. Ainsi, il faudra compter 41 semaines !

Comment calculer les semaines en parlant de trimestre ?

Ma Délicate Culotte répond à une question qui revient beaucoup. En effet, les femmes enceintes à leur premier enfant peuvent être un peu perdues, entre les semaines de grossesse, d’aménorrhée mais aussi les trimestres.

Ainsi, si vous comptez en semaine de grossesse, sachez que le premier trimestre correspond aux 13 premières semaines. Le deuxième trimestre commence à partir de la 14ème semaines jusqu’à la 26ème. Enfin, le troisième trimestre débute à la 27ème semaines jusqu’à environ la 39ème.

Quelques conseils pour bien vivre votre grossesse

Des applications pour suivre l’évolution de votre grossesse

Tout d’abord, l’application “Mon Calendrier” est disponible sur Android et Apple. Elle vous aide à calculer votre cycle menstruel mais aussi à connaître votre période d’ovulation. 

Pour suivre votre grossesse précisément, nous vous conseillons également 9 mois et moi, développée par les laboratoires Gallia. C’est la référence et elle est disponible sur Apple et Android. Une fois que vous connaissez votre terme, soit la date d’accouchement prévue, vous aurez des informations sur le développement de votre fœtus, les étapes de votre grossesse, et surtout le décompte de l’arrivée du bébé. 

Pour aller encore plus loin, l’application Grossesse + propose des images en 2D et 3D afin que vous visualisez la taille et l’évolution du bébé en fonction de la date du terme. Cette application est également disponible sur Android et Apple. Ainsi, avec les images vous pouvez vous rendre compte du développement de votre bébé en fonction de vos semaines de grossesse.

Bien vivre le retour de couche

Bien vivre sa grossesse, calculer sa date d’accouchement et se préparer aux retours de couches. Pendant plus de 41 semaines vous allez être aménorrhée. Toutefois, quelques semaines après votre accouchement, vos règles vont revenir : ce sont les lochies ! 

Pour cela, si vous ne le savez pas encore, nos culottes menstruelles deviendront votre meilleure alliée !! 

Pour commencer, vous aurez peut être quelques saignements pendant la grossesse mais aussi à la suite de l’accouchement, ce ne sont pas vos règles mais des lochies. Afin d’être à l’aise, sereine de ne pas tâcher vos vêtements mais surtout vous sentir confortable : adoptez nos culottes menstruelles


Elle absorbe jusqu’à 80 ml de flux menstruel, pendant 12 heures soit toute une journée ou toute une nuit. Si vous avez eu des points de sutures et que vous êtes encore sensible, les culottes menstruelles sont en coton. Elles  vous permettent une douceur et un confort unique ! Vous ne serez pas gêné par les composants chimiques des protections jetables !

 « Changeons les règles ensemble »

Prenez soin de vous avec ma délicate culotte.

Les fuites urinaires après une grossesse sont très fréquentes. Ma Délicate Culotte brise les tabous liés aux femmes. Notamment, celui des fuites urinaires !! 

De nombreuses jeunes femmes et femmes en ont. Les fuites urinaires sont aussi appelées incontinence. C’est une perte accidentelle et involontaire d’urine par l’urètre.

L’incontinence est liée à de nombreux facteurs, notamment après une grossesse.

Symptômes et causes des fuites urinaires après une grossesse

Symptômes

Après une grossesse, les fuites urinaires sont des pertes involontaires d’urine en dehors des mictions quand vous allez aux toilettes. Parfois on ne s’en rend pas compte. 

Les fuites sont souvent dues à un effort, comme tousser, rire ou porter des charges lourdes. Une envie pressante d’uriner peut aussi se transformer en fuite. 

Les causes de l’incontinence

Premièrement, le périnée ou le plancher pelvien est un ensemble de muscles qui maintient les organes du ventre. Ce muscle se situe entre le pubis et les fesses. 

Ainsi, ce muscle est sollicité au moment d’uriner. Ainsi, lorsque l’on contracte le périnée on peut se retenir de faire pipi. En revanche, si le périnée n’est pas assez musclé et tonique alors il peut relâcher l’urine, et à tout moment.

Parfois le périnée aussi appelé le verrou urinaire. L’incontinence peut être un trouble de la vessie, due à une anomalie de l’appareil urinaire. Mais également, un trouble psychologique lorsque la femme a subi un traumatisme comme par exemple une agression sexuelle.

Un des facteurs : la grossesse

Lors de l’accouchement, le muscle du périnée est très sollicité. Ainsi, après une grossesse, le périnée peut être fragilisé. 

De ce fait, lors de la grossesse, le poids du bébé va exercer une pression constante sur votre vessie et donc sur votre périnée. De plus, si votre bébé a une forte corpulence ou si la gynécologue a utilisé des forceps pendant votre accouchement. 

Le bouleversement hormonal vécu pendant la grossesse peut aussi avoir un impact sur le muscle du périnée. 

Ainsi, si votre muscle n’était pas assez tonifié avant la grossesse. Il est d’autant plus fragilisé pendant l’accouchement, ce qui cause des fuites urinaires. Toutefois les premiers symptômes après une grossesse sont souvent une gêne au niveau du bas du ventre. Puis vous allez vous apercevoir de quelques fuites lors d’éternuement ou de rire. 

50% des femmes souffrant d’incontinence après une grossesse n’en sont pas à leur premier enfant. Effectivement, lorsque ce n’est pas votre premier accouchement, vous êtes d’autant plus fragilisé par la grossesse précédente et ainsi de suite.

Il est important de parler de vos fuites urinaires après une grossesse à un professionnel comme un médecin, gynécologue ou même votre sage femme. En effet, ils pourront vous guider soit pour muscler votre périnée avec de la rééducation, soit en prenant un traitement. 

Traitement et conseils

La rééducation du périnée

Aujourd’hui les fuites urinaires après grossesse sont de vraies pathologies. C’est pourquoi il existe des traitements médicamenteux pour pallier ce problème.

Cependant, après une grossesse, il est tout d’abord important d’effectuer une rééducation. Par exemple, en allant dans un cabinet kinésithérapie ou chez une sage femme par électrostimulation. Vos muscles vont être stimulés par de légers courants électriques, équipés d’une sonde. C’est la méthode la plus efficace à ce jour et totalement inoffensive. 

Toutefois, si vous avez subi une épisiotomie, cette méthode peut être désagréable. De plus, il se peut que vous avez aussi besoin de stimuler l’ensemble du plancher pelvien et pas seulement le vagin. Ainsi vous avez aussi besoin de muscler le le fessier. 

Il existe une nouvelle solution, Innovo c’est le fitness du périnée. A domicile, par abonnement, sans stimulation. 93% des femmes ont déclaré une amélioration et une diminution de leurs fuites ! 

La culotte menstruelle votre alliée pour l’incontinence

La culotte menstruelle peut devenir votre meilleure allié pour affronter une incontinence après une grossesse. En effet, nos culottes menstruelles pour flux très abondants peuvent absorber jusqu’à 60 ml de flux. Ainsi, vous pouvez être protégé des fuites urinaires de légères à modéré. 

La culotte menstruelle est saine et ultra confortable. Vous serez protégé de tout risque de fuite pendant une durée de 12 heures, soit toute la journée ou toute la nuit ! 

Musclez votre périnée, faites de la rééducation et surtout utilisez nos culottes menstruelles pour vous rassurer !! 

Prenez soin de vous avec Ma Délicate Culotte

“ Changeons les règles ensemble “

Le retour des couches appelé également le post-partum : c’est le retour des saignements et donc des règles ! Pendant l’accouchement la femme passe par plusieurs étapes difficiles et, si celui-ci est très douloureux, l’étape du retour de règles/retour des couches ou post-partum est tout aussi compliquée psychologiquement. C’est terminé les neuf mois de tranquillité sans règles.

Mais beaucoup de questions restent en suspens. Pourquoi ne parle-t-on pas de retour de règles mais de lochies ? Quelle est la différence avec le retour de couche et post-partum ?

Le retour de couches ou lochies ? 

Les lochies

La première phase de saignement après l’accouchement se nomme en vérité les lochies et non le retour de couches.
Ce sont des petits caillots de sang que l’on perd durant une longue période. Les lochies n’ont aucun rapport avec les menstruations. C’est tout simplement le reste de la membrane utérine ainsi que la cicatrisation de la paroi utérine et du col de l’utérus. 


Ces pertes (les lochies) sont tout d’abord très rouges puis deviennent roses et enfin marrons pour finir. Beaucoup de femmes les confondent avec le fameux retour de couches mais malheureusement ce n’est pas ça.

« Dans le domaine de l’obstétrique, les lochies sont les pertes vaginales après l’accouchement, contenant du sang, du mucus et du tissu utérin. L’écoulement des lochies se poursuit généralement pendant quatre à six semaines après l’accouchement, une période connue sous le nom de période post-partum ou puerpéralité. »


En général les lochies disparaissent beaucoup plus vite chez la femme allaitante et sont moins abondantes. Pour quelle raison ? La femme allaitante produit de l’ocytocine hormone qui permet les montées de lait. Donc lors de ces productions d’ocytocine l’utérus se contracte et permet d’éjecter beaucoup plus vite les lochies. 

Elles peuvent durer jusqu’à 1 mois pour les femmes non allaitantes. 

Le petit retour de couches 

Et ce n’est pas fini ! En attendant le vrai retour de couches on peut apercevoir si on fait attention à un « petit retour de couches« . Celui-ci apparaît environ une dizaine de jours après l’accouchement. Celui-ci dure environ 2 jours et se confond très souvent avec la perte des lochies, vous pouvez être tranquille vous ne vous en apercevrez peut-être même pas ! 

Les règles : de retour !

Bien vivre son retour de couches

Nous pouvons enfin parler du retour de couches. Même si celui-ci diffère entre chaque femme, il se déroule en général toujours de la même façon. 

Et oui mesdames, c’est le retour des règles, votre corps produit en masse de l’œstrogène et de la progestérone : puis provoque votre retour de couches (vos règles donc !).

Certaines femmes ne se rappelleront même plus des signaux avant-coureurs. Alors mesdames, si vous avez mal aux seins, que vous êtes de mauvaise humeur ou que vous avez mal au ventre, rappelez-vous que ce sont ces anglaises qui nous embêtent tant et sont de retour. Courage ! 

Pour les mamans qui décident de reprendre la pilule directement après l’accouchement, ne vous en faites pas si votre retour de couches est faible. Les effets de la pilule réduisent considérablement les effets négatifs des règles. 

« Le retour de couches est la reprise de la menstruation après l’accouchement »

La culotte menstruelle votre meilleure alliée

culotte menstruelle maïa

Il est important de savoir que votre vagin a pris un coup dur. Certes votre merveilleux enfant est né mais il ne faut pas oublier de vous ménager.

La grosse perte de sang peut jouer sur votre moral ainsi que votre force physique. La fatigue peut prendre le dessus donc n’oubliez surtout pas de faire une pause.

Les tampons sont à proscrire, laissez tranquille votre vagin ! De même, évitez les serviettes hygiéniques qui sont chimiques pour vos parties intimes.

Les culottes menstruelles lavables sont la meilleure solution, en plus d’être écologiques, elles seront lavées avec votre lessive. Conçues en matière responsable et certifiées oeko-tex standard, les culottes de règles sont beaucoup moins nocives. Ma délicate culotte vous propose des culottes pour les flux très abondants qui sont parfaits pour votre retour de couche. 

A noter : Surtout pensez à profiter de ce moment qu’est la naissance de votre enfant, ça passe vraiment très vite ! 

                                                                          « Changeons les règles ensemble »

                                                       Prenez soin de vous avec ma délicate culotte.