☀️ PROFITEZ DE -25% DE RÉDUCTION AVEC LE CODE SOLEIL VALABLE PENDANT UNE SEMAINE UNIQUEMENT ☀️
☀️ PROFITEZ DE -25% DE RÉDUCTION AVEC LE CODE SOLEIL VALABLE PENDANT UNE SEMAINE UNIQUEMENT ☀️

Flux instinctif libre

Le flux instinctif libre est une pratique encore peu connue mais qui commence à émerger, elle consiste simplement à contracter le périné afin de retenir le flux menstruel pour pouvoir directement le relâcher aux toilettes.

De tout temps la solution certes la plus écologique puisqu’elle ne nécessite aucune protection hygiénique mais cependant, elle demande une certaine maîtrise du périnée et une grande connaissance de son cycle menstruel.

Lina, 31 ans, nous témoigne “J’utilisais les culottes menstruelles Ma délicate culotte pour m’entraîner au flux instinctif libre et maintenant je maîtrise totalement cette technique 🙂 “

Comment fonctionne le flux instinctif libre ?

Des règles sans protection hygiénique

Le principe du flux instinctif libre est d’avoir ses règles de manière tout à fait naturelle sans avoir à utiliser de protections hygiéniques tout en contrôlant l’écoulement de son flux menstruel à l’aide de la contraction du périné. Les règles sont évacuées lors du relâchement du périné.

Cette méthode, une fois bien maîtrisée est très efficace et peut être à la portée de toutes les femmes même les femmes ayant des règles abondantes.

Le périnée est l’ensemble de muscles et de tissus qui s’étend du pubis au coccyx. C’est d’ailleurs le périnée qui permet d’éviter l’incontinence mais également la descente d’organes.

Le périnée que ce soit chez la femme ou l’homme est une des rares parties du corps que l’on peut entièrement maîtriser.

Connaître son cycle menstruel et entraîner son périné 

Pour maîtriser au mieux cette pratique il faut être très concentré et éviter les distractions, apprendre à connaître son cycle menstruel et être à l’écoute de son corps et de ses réactions.

Pour pouvoir commencer la pratique du flux instinctif libre : il faut entraîner son périnée à se contracter pour contenir le sang à l’intérieur du vagin et à se relâcher une fois aux toilettes. Si cette méthode de protection hygiénique s’apprend sur la durée, c’est justement parce qu’il y a un travail préalable important de reconnexion à son corps et son cycle menstruel.

Le cycle menstruel qui se constitue des règles (élimination du tissu de la paroi de l’utérus s’il n’y a pas de fécondation après l’ovulation), puis de la phase d’ovulation puis de la phase post-ovulatoire.

De plus, s’il n’y a pas de toilettes à proximité, il faut tenir son périnée contracté pendant longtemps.

Cette pratique fonctionne-t-elle vraiment ?

Une méthode écologique, économique et saine.

  • Pratique écologique. Les protections hygiéniques jetables sont très polluantes pour la planète. Avec cette pratique les protections hygiéniques sont quasiment inutiles, à part pour la nuit et dans le cas où vous ne vous sentez pas sereine.  Avec cette technique, il n’y a plus besoin de grande consommation de protection jetable. Il n’existe pas plus écologique et respectueux pour l’environnement. Si vous ne vous sentez pas en sécurité la nuit, vous pouvez toujours utiliser nos culottes menstruelles.
  • Pratique économique. La pratique du flux instinctif libre est tout aussi écologique qu’économique, en effet si vous n’avez pas à jeter plus de 3 tampons par jour, vous n’avez pas non plus à acheter un paquet de serviette hygiénique ou de tampon par moi et l’effet est rapidement visible sur votre compte en banque. 
  • Pratique saine. Très efficace pour les personnes allergiques aux matières utilisées pour les protections hygiéniques. D’autant plus que cette pratique permet aussi de minimiser le risque de choc toxique. C’est la macération du sang sur la serviette hygiénique favorisant la prolifération de bactéries.

Une méthode difficile à pratiquer sans une grande maîtrise.

Cette pratique est encore trop méconnue mais de toute évidence, il y a des inconvénients. D’ailleurs garder son sang trop longtemps dans le vagin pourrait entraîner un syndrome du choc toxique, soit le sang qui stagne dans le vagin pourrait créer une macération et un développement de bactéries.

Donc si le flux menstruel est évacué régulièrement, les risques de chocs toxiques sont réduits.

  • Besoin de toilettes en permanence. Étant donné qu’il n’y a pas toujours possibilité d’accéder aux toilettes dans l’immédiat. Il peut être utile d’avoir une protection hygiénique à portée de main.
  • Besoin d’une grande maîtrise du périnée. Demande environ 4 ou 5 cycle d’entraînement afin de maîtriser le Flux instinctif libre.
  • Possibilité de fuite.Au début de l’entraînement, difficile de retenir chaque goutte de sang.

Pensez à la culotte menstruelle

Pour démarrer, on a besoin de conseils dans notre vie, en voici quelques uns pour le flux instinctif libre.

  • Analyser vos règles : durée, quantité de sang, durée du cycle menstruel. 
  • Analyser vos symptômes prémenstruels : douleurs au ventre ou maux de tête avant l’arrivée de vos règles si vous en avez.
  • Entraîner votre périnée : Pendant vos règles ou non l’entraîner est essentiel même en dehors d’essaie du FIL. 
  • Boire suffisamment d’eau : Boire assez d’eau est important pour favoriser le bon écoulement du sang lors du relâchement du périnée.

Notre meilleur conseil est de se munir de nos culottes menstruelles Ma délicate culotte. Vous serez à l’aise et sereine lors de l’apprentissage de la pratique.

L’absorbance de la culotte menstruelle vous permettra d’éviter les fuites dans vos vêtements le temps des premiers cycles d’essais. Surtout si vous n’avez pas de toilettes à votre disposition. De plus, pour la nuit nos culottes pourront vous sécuriser avec leurs 12 heures d’absorbance.

“Changeons les règles, ensemble !”

Prenez soin de vous avec Ma Délicate Culotte.