fbpx
☀️ -15% sur votre première commande avec le code DELICATE - Livraison colissimo 24/48 heures offerte ☀️
🌿 -20% sur votre première commande avec le code DELICATE - Livraison colissimo 24/48 heures offerte 🌿

La dépression post-partum chez le père

La dépression post partum chez le père est un phénomène peu mis en avant à contrario de celle chez la mère après l’arrivée d’un enfant. 

La dépression post partum chez les pères est moins répandue, car on en parle moins, et que la durée du congé paternité en France, qui est de 11 jours, ne laisse pas le temps au père de s’acclimater à l’arrivée de l’enfant. Alors souvent les femmes se retrouvent avec une charge mentale supérieure à celle du père. Cependant il ne faut négliger aucun des deux.

Comment reconnaître la dépression post-partum ?

La dépression post-partum montre des signes d’apparition 3 à 6 mois après la naissance du bébé. De ce fait, si dernièrement le papa se sent irritable, agressif voir même impatient alors ceux sont les premiers symptômes de la dépression post-partum.

En effet, déprimée vous aurez des changements d’humeurs constamment. En cas de dépression, le père a tendance à s’isoler ou à vouloir fuir. S’en suivent également  une perte d’appétit, un manque d’entrain, puis également un fort sentiment de culpabilité. Quel que soit le changement de comportement ou d’humeur, ces signes doivent vous alerter. 

La dépression post partum toucherait 13% des pères. Les hommes devenant pères vers 25 ans ont 68% de risque supplémentaire de connaître cette forme de dépression. Plus l’homme est âgé (plus de 30 ans) plus le risque diminue. 

Cependant, dans le cas où la mère subit également une dépression, alors 50% des pères seraient touchés. La dépression post-partum est donc une réalité à ne pas sous-estimer.

Les causes de la dépression post-partum chez le père

Attention, il ne faut pas confondre baby blues et dépression post partum. Effectivement, le baby blues est passager, comme un orage d’hormones. Alors que la dépression est plus longue et plus grave. 

Nous avons pour habitude d’associer, baby blues et dépression post partum à la mère.

Un jeune père peut également être touché par le bouleversement émotionnel. Devenir père et la remise en question face aux responsabilités nouvelles qui suivent une naissance. 

En effet, après un accouchement, les hommes ont également des variations hormonales.

D’après des études, leur taux de testostérone baisse plusieurs mois avant la naissance. Le taux reste bas jusqu’à  l’accouchement. Cela s’explique pour limiter  leur agressivité et favoriser le lien parent-enfant.

Un bébé désorganise le schéma familial. Les parents doivent s’adapter à une nouvelle gestion de la vie quotidienne, et tout cela sans mode d’emploi.

A la naissance, beaucoup d’émotions sont éprouvées comme le stress de l’accouchement ou de l’arrivée du bébé, mais encore la fatigue accumulée des premières nuits difficiles. De ce fait, ces émotions contribuent à l’apparition de la dépression post-partum chez le père.De plus, parfois le lien avec sa propre histoire et le besoin de tout réorganiser psychologiquement explique également la difficulté éprouvée. 

La dépression post partum chez le père a également un impact sur l’enfant, de la même manière que la dépression post partum chez la mère.

Ainsi, il est important de sensibiliser les hommes à ce mal être. Comme beaucoup le dise, il vaut mieux prévenir que guérir.

Que faire en cas de dépression post-partum chez le père ?

En parler à ses proches

Premièrement, avec Ma Délicate Culotte, brisons le tabou autour de l’expression des sentiments chez les hommes et les femmes. Parler, se libérer des ressentis, accepter les difficultés en cas de nouveautés. Tous ces conseils peuvent aider à éviter la création d’un mal être, voire d’une dépression post-partum chez le père.

De ce fait, dans le cadre familial vous pouvez provoquer la discussion. La première étape est en effet de mettre des mots sur les peurs et les angoisses. 

Dans un second temps, des rendez-vous vers des personnes spécialistes, médecins ou psychologues, seront peut-être nécessaires. 

Depuis 2015, l’Organisation Mondiale de la Santé  invite les sages-femmes dans le monde entier à intégrer les pères. Le but étant de favoriser la santé maternelle et infantile. 

Ma Délicate Culotte vous accompagne

En effet, il n’est pas simple de devenir parent, c’est un rôle qui n’a pas de mode d’emploi. Chez ma délicate culotte nous prônons l’égalité des sexes. C’est pourquoi nous parlons aussi des maux qui peuvent toucher les hommes. 

Les hommes qui subissent un tabou en ce qui concerne les sentiments, un homme doit être comme ceci ou comme cela. 

Nous voulons briser les tabous, qu’il concerne les femmes ou bien les hommes. 

Messieurs, vous avez le droit d’en parler, de pleurer, de montrer ce que vous ressentez ce n’est pas une honte.

Ma Délicate Culotte vous soutiendra dans votre vie de parents, comme nous l’avons toujours fait et nous le ferons toujours. 

Que ce soit pour les femmes post accouchement nos culottes de règles vous permettront d’avoir l’esprit tranquille. 

Pour vous aider en vous proposant des articles afin de vous aider le plus possible en cas d’interrogation. 

N’oubliez pas que vous n’êtes pas seul.