☀️ -15% sur votre première commande avec le code DELICATE - Livraison colissimo 24/48 heures offerte ☀️
☀️ -15% sur votre première commande avec le code DELICATE - Livraison colissimo 24/48 heures offerte ☀️

Le syndrome du choc toxique (SCT)

Le syndrome du choc toxique, qu’est-ce ? Maladie liée à la prolifération de bactéries dans le sang, plutôt rare mais très grave.

On lit rarement les notices des médicaments tout comme celles des protections hygiéniques, par exemple vous doutez vous que d’après le Centre National de Référence des staphylocoques il y aurait environ 20 cas du syndrome du choc toxique recensés chaque année en France ? 

Tout comme d’autres maladies touchant les femmes, le syndrome du choc toxique peut aussi bien toucher les hommes ou les enfants même si les femmes y sont plus exposées.

Laurie 44 ans nous a envoyer par mail son témoignage “ je connais une personne qui à été victime du syndrome du choc toxique, elle ne changeais pas assez souvent ses tampons et à du aller à l’hôpital de toute urgence, cette maladie n’est pas assez connue des gens malheureusement mais depuis que j’ai vu ce qui était arrivée à mon amie j’ai totalement arrêter d’utiliser des protections internes je suis passé aux culottes menstruelles et je me sens beaucoup plus sereine.”

Quel est ce syndrome et d’où provient-il ?

Un syndrome lié aux staphylocoques dorés

Maladie infectieuse liée à des toxines (TSST-1) de staphylocoques dorés (bactérie) qui déclenchent une inflammation. D’ailleurs, la raison pour laquelle ce syndrome touche peu de personnes chaque année est que pour développer le syndrome du choc toxique. Il faut être porteur d’une souche particulière du staphylocoque doré.

Si les femmes sont plus touchées, il y a une bonne raison. Elles sont plus exposées au syndrome du choc toxique car si les bactéries prolifères au niveau du vagin. Elles peuvent (rarement) produire des toxines dans le sang. Notamment si le sang stagne trop longtemps sur les parois du vagin pendant les règles par exemple.

Les symptômes du choc toxique

Les symptômes du choc toxique sont facilement remarquable, voici quelques uns de ces symptômes :

  • Fièvre soudaine
  • Fatigue ou faiblesse
  • Douleurs musculaires
  • Puissante sensation de malaise en position debout
  • Étourdissements
  • Évanouissement
  • Vomissements
  • Diarrhée aiguë
  • Éruption cutanée
  • Rougeur à l’œil

Soit une sorte d’état grippal suivi d’une éruption cutanée et c’est le choc toxique. 

Des conséquences sur le corps non négligeable

Lors d’un syndrome du choc toxique les défenses immunitaires de votre corps sont mis en oeuvre pour protéger. Les organes vitaux de l’infection, ce qui peut choquer votre corps et délaisser les extrémités du corps, soit les bras, les jambes et autres membres…Il faut donc que dès que des symptômes sont repérés ils soient traités dans le but d’éviter le pire (amputation…) 

Preuve malheureusement qu’il ne faut pas négliger les symptômes de ce syndrome. Dernièrement début 2020, une jeune femme belge de 17 ans est décédé suite au syndrome du choc toxique

Le choc toxique a-t-il un lien avec les protections hygiéniques ?

Aucune étude pour le moment n’a permis réellement de démontrer que les protections hygiéniques internes sont en causes. Cependant, il est évident qu’un tampon basique ou qu’une cup menstruelle qui reste trop longtemps dans un vagin peut avoir des conséquences. En effet dans ces situations le sang macère à l’intérieur de votre vagin.

Les habitudes de vie à adopter pour éviter le choc toxique

Même si aucune solution miracle n’existe. Des solutions simples peuvent être mises en œuvre pour éviter au maximum le choc toxique.

Voici quelques solutions qui pourront sûrement vous aider à préserver votre corps : 

  • Si vous utilisez des protections hygiéniques interne jetable pensez à les changer toutes les 4 à 6 heures pour éviter que le sang stagne.
  • Évitez de garder vos protections internes toute une nuit car cela fragilise votre muqueuse vaginale.
  • Lavez vous les mains avant et après le changement de votre protection hygiénique interne.
  • Adoptez une bonne hygiène intime pour éviter de brutaliser votre flore vaginale.
  • Si vous utilisez une cup menstruelle, lavez là comme il se doit et pensez à la stériliser au début et à la fin de votre cycle menstruel (cycle se constituant de 3 phases, de la phase des règles à la phase post-ovulatoire).

Quelles protections hygiéniques choisir ?

Pour éviter le choc toxique vous pouvez aussi choisir une protection hygiénique inoffensive pour votre corps.

  • Les tampons classiques sont la protection hygiénique interne la plus utilisée, mais en plus de produire une grande quantité de déchets, les tampons jetables ont une composition qui fait débat puisque la plupart du temps ils sont composés de « coton purifié » soit de coton traité par produits chimiques et aussi composés de polyester, polypropylène et autres fibres dérivées du plastique.

D’ailleurs, le rapport de l’Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation avertit qu’après analyse des composants, la responsabilité du tampon pour le syndrome du choc toxique est mise en cause si un tampon est porté trop longtemps ( plus de 6h).

  • Pour les tampons bio: Même si on ne trouve pas de traces de produits chimiques dans les tampons bio, ils n’éliminent pas le risque de choc toxique puisque les fibres des tampons bio semblent plus espacées, ce qui favorise un milieu propice aux staphylocoques dorés. Impact écologique moindre que les tampons classiques mais tout aussi dangereux si on ne les change pas régulièrement.
  • En ce qui concerne la cup/coupe menstruelle : Écologique, lavable, impact sur l’environnement très faible et existe en bio.

Niveau sanitaire elles sont composées de silicone médical, donc assez sain mais veillez à la changer et nettoyer régulièrement, tout comme à la stérilisée avant et après vos règles. 

Les culottes menstruelles, une bonne solution

Pour éviter le risque du syndrome du choc toxique, Ma délicate culotte vous propose une gamme de culotte menstruells.

Anti fuite, anti-humidité et anti-odeur. Les culottes menstruelles sont constituées d’une couche 100% absorbante qui évite que le sang prolifère des bactéries près de votre vagin. De plus, nos culottes menstruelles peuvent être portées durant 12h soit également toute une nuit complète sans aucun risque de macération du sang. La culotte menstruelle est la protection hygiénique la plus confortable. Mais aussi, la plus économique puisqu’elle peut durer jusqu’à 6 ans en moyenne.

N’hésitez pas à nous faire part de vos témoignages ou de vos questions à contact@delicate-culotte.com et à venir voir nos culottes menstruelles qui sont même adaptées aux flux les plus abondants (plus de 80 ml par cycle menstruel). Protégez votre santé et si vous ressentez les symptômes cités, allez consulter 😉  

 « Changeons les règles ensemble »

Prenez soin de vous avec ma délicate culotte.