fbpx
☀️ -15% sur votre première commande avec le code DELICATE - Livraison colissimo 24/48 heures offerte ☀️
🌿 -20% sur votre première commande avec le code DELICATE - Livraison colissimo 24/48 heures offerte 🌿

Les contraceptions masculines

Les contraceptions masculines sont moins mise en avant. Cependant elle existe bel et bien.

En effet, on pense tout de suite aux contraceptions féminines plus répandue et connue.

Dans les contraceptions féminines, on connaît, la pilule, le stérilet (soit en cuivre, soit hormonal), le patch contraceptif, l’implant, l’anneau vaginal, et le préservatif féminin.

A ce jour, il existe trois contraceptifs utilisés par les hommes. En premier le préservatif masculin qui est le moyen le plus courant et le plus utilisé. Ensuite il y a le retrait. Puis la stérilisation ou vasectomie.

Il existe des contraceptifs masculins expérimentaux. Cependant, ils ne sont pas encore commercialisés pour l’instant en France. En effet, aucun n’a reçu de validation scientifique officielle et la plupart sont encore en phase de test. Pour l’instant deux sont en phase de test, une injection de gel dans les testicules et une contraception thermique.

Les 3 méthodes de contraception masculine

Le préservatif 

En ce qui concerne les moyens de contraception masculin déjà en place, le préservatif reste le plus fiable à 98%,  et en plus il protège des IST. Il n’implique aucun traitement hormonal. Il est à usage unique, il faut vérifier la date de péremption avant usage et éviter les objets coupants, comme les bagues, les dents ou les ongles.

Le retrait

Le retrait est une autre méthode utilisée par les hommes, comme moyen de contraception. C’est très simple, il consiste à se retirer du vagin de la femme avant l’éjaculation. Cette méthode a un taux d’échec de 27% selon l’OMS, et en plus le retrait ne protège pas des IST.

La vasectomie ou stérilisation

Enfin, la vasectomie ou la stérilisation est une opération définitive qui consiste à obturer ou sectionner les canaux qui permettent le passage des spermatozoïdes des testicules à la verge. Cette intervention chirurgicale est réalisée par un urologue et un uro-andrologue. L’opération ne dure que quelques minutes. À la suite de l’intervention, l’homme peut toujours avoir des érections et éjaculer. L’intervention ne modifie en rien la vie sexuelle, simplement le sperme est dépourvu de spermatozoïdes. La stérilisation masculine est un contraceptif efficace à 99,8 %.

 Les contraceptifs expérimentaux

En ce qui concerne les contraceptifs masculins expérimentaux, aucun n’a reçu de validation scientifique officielle et la plupart sont encore en phase de test. Pour l’instant deux sont en phase de test, une injection de gel dans les testicules et une contraception thermique.

Le gel

C’est une méthode de contraception masculine développée actuellement en Inde. Cela consiste dans l’injection d’un gel qui est injecté dans les testicules sous anesthésie locale. Ce gel va bloquer les spermatozoïdes, mais ne gêne pas la vie sexuelle. Cette contraception masculine est réversible, car le gel peut être dissous si besoin par une autre injection.

La contraception thermique

Pour la contraception thermique, le principe consiste à maintenir les testicules au chaud, ce qui rend les spermatozoïdes inactifs. Le moyen utilisé peut être un sous-vêtement adapté comme un slip chauffant ou bien un anneau pénien.Il faut porter l’un ou l’autre 15 heures par jour minimum. Les tests de ces méthodes semblent très concluants.

Pourquoi pas une pilule pour les hommes ?

Comme on le sait maintenant, la pilule pour les femmes se cale sur le cycle menstruel de 28 jours qui se finit par des règles.

Une contraception orale journalière n’est pas compatible avec le fonctionnement du corps masculin. En effet, la pilule contraceptive pour cette dernière bloque chaque mois l’ovulation d’un seul œuf. Tandis que pour les hommes, il faut bloquer des millions de spermatozoïdes. De ce fait, créer une pilule pour les hommes se révèlent presque impossible. De plus, celui-ci n’a pas de cycle et n’a pas qu’une seule cellule a bloqué.

Cependant, il existe bien une contraception hormonale utilisable jusqu’à 45 ans. Cette contraception se réalise par des injections intramusculaires de testostérone une fois par semaine. C’est une méthode efficace mais elle présente beaucoup de contraintes. L’OMS recommande de ne pas l’utiliser plus de 18 mois. De plus, elle n’est pas encore utilisée en France.

Pour conclure même si les hommes se mettent à utiliser des contraceptifs à la place des femmes dans un couple, la femme aura tout de même ses règles. Il y a donc un besoin de protection et c’est à ce moment-là que nos culottes de règle Ma Délicate Culotte entrent en jeu.

Pour vous, nous feront toujours de notre mieux pour vous satisfaire et faire en sorte que nos culottes de règles vous accompagnent dans votre quotidien, et ça peut importe  votre contraception.

 « Changeons les règles ensemble »

Prenez soin de vous avec Ma Délicate Culotte.