☀️ -15% sur votre première commande avec le code DELICATE - Livraison colissimo 24/48 heures offerte ☀️
☀️ -15% sur votre première commande avec le code DELICATE - Livraison colissimo 24/48 heures offerte ☀️

LES EXPRESSIONS POUR PARLER DES RÈGLES !

Les expressions pour parler des règles ont vu le jour partout dans le monde, soit disant pour éviter la gêne de parler des règles en public. 

Les règles sont, rappelons-le, un phénomène normal et naturel, qui touche 3.9 milliards de femmes. Pourtant encore aujourd’hui en parler est tabou.

Mais d’où exactement viennent ces expressions ? Quel est le rapport avec les règles ?

Les expressions pour parler des règles, en France

Le rouge du sang des règles a possiblement inspiré pas mal de créateurs d’expressions par delà les époques.

Commençons par une que vous avez déjà dites ou même entendue  !

“Les Anglais ont débarqué”

Cette expression pour parler des règles viendrait du XIX e siècle, une formule qui marquerait la fin de l’ère de Napoléon et le passage des troupes Anglaise en France. Cette expression fait référence à leur tunique rouge vive et à tout le sang qui a coulé pendant cette période.

 Avoir ses ourses”

Cette expression vient d’une légende de la mythologie grecque. 

Une ourse sauvage aurait trouvé refuge dans le temple d’Artémis déesse de la chasse. 
Cette ourse a alors été apprivoisée et partageait la vie des Hommes. 
Mais un jour elle griffa une petite fille imprudente et agitée l’ayant rendue nerveuse.

L’ourse a été abattue par les frères de la petite fille. Ainsi, la déesse Artémis fut en colère car cela s’était passée dans son sanctuaire. 

La déesse envoie donc la peste sur la cité par vengeance.

La ville d’Athènes devait trouver une solution pour obtenir le pardon de la déesse et arrêter la peste. L’Oracle de la cité répondit que les jeunes filles devaient désormais « faire l’ourse » pour obtenir la grâce d’Artémis.

Les jeunes filles de la cité furent envoyées dans le temple pour un rite d’initiation en l’honneur de la déesse.

Obliger à une période de réclusion, elles portaient un vêtement de couleur safran et mimaient l’ourse.

Dans la Grèce Antique, l’enfance désignait un état de sauvagerie et que pour passer à l’âge adulte. Il fallait être apprivoisé.

Les règles dans l’antiquité étaient considérées comme un rite de passage vers l’âge adulte chez les jeunes filles.

En échange, la déesse Artémis assurait une protection divine aux femmes pour accoucher sans danger.

“Avoir ses fleurs, ses coquelicots etc…”

Une expression pour parler des règles un peu plus poétique.

Souvent, les termes floraux sont utilisés pour du vocabulaire féminin. Le mot “fleur” désigne également la ‘fleur génitale” des femmes.

Un terme venant du latin “flos” qui signifie “la meilleure partie”.  En biologie, c’est l’ensemble des organes de reproduction et les enveloppes des fleurs, qui germent en délicieux fruits.

“Avoir ses ragnagna”

 C’est une expression pour parler des règles imite l’onomatopée d’une femme de mauvaise humeur. Selon certaines mauvaise langue. 

Pourtant, son étymologie est beaucoup moins négative. En effet, cette expression vient du mot “Arouah” en gascon qui signifie “désir” ou “envie”.

Les expressions pour parler des règles, à l’étranger.

Au Japon, pour parler des règles, on dit “les jours de la lune”. En rapport avec le cycle lunaire, qui dure à peu près la même durée que le cycle menstruel. Et oui le cycle de la lune c’est 29.5 jours et celui des règles c’est 28 jours.

Poétique de la part du pays du soleil levant.

En espagne, on dit “Je suis malade”. De ce fait, ce n’est pas élogieux. Surement car ils n’ont pas encore testé nos culottes menstruelles.

En Italie, quand ont a ses règles, on dit “mes choses” ont s’attendait a mieux venant d’une des plus belles langues du monde. Cependant, c’est peut être moins gênant d’en parler en public de cette façon. 

En Russie, quand on parle des règles, on exprime “l’armée rouge”. Sans doute, en rapport avec leur propre armée. A la guerre comme à la guerre.

En Inde, c’est bien plus poétique, les règles peuvent se dire “La religion mensuelle”. Effectivement, ils prient pour que cette semaine ne soit ni trop longue ni trop douloureuse.

En Allemagne, on parle d’avoir “ses jours”. Les allemandes sont plus pudiques pour parler de leurs règles.

Au Portugal, l’expression pour parler des règles est “feu rouge ces jours la”. On devine aisément pourquoi, malgré qu’ avec nos culottes de règle, ma délicate culotte c’est feu vert !

En Angleterre, ils disent “être sur le chiffon” pour parler des règles. Quelle classe ses anglais, mais les chiffons on sait pas vraiment pourquoi.

Nos amis, Québécois parlent de “Michel est en ville”  une de leurs nombreuses expressions qui fait sourire. Pour nous prévenir, ils nous disent que Michel est en ville, quelle gentillesse.

Chez ma délicate culotte on appelle les règles, comme elles doivent s’appeler, des règles.

Il n’y aucune gêne à avoir dans ce phénomène naturel que toutes les femmes du monde traversent une fois par mois.

 « Changeons les règles ensemble »

Prenez soin de vous avec Ma Délicate Culotte.

Partagez cet article :
LA NEWSLETTERS
Pas de spam, Ma Délicate Culotte vous envoie juste un email quand on a de bonnes nouvelles ou des choses intéressantes à vous raconter !