☀️ -15% sur votre première commande avec le code DELICATE - Livraison colissimo 24/48 heures offerte ☀️
☀️ -15% sur votre première commande avec le code DELICATE - Livraison colissimo 24/48 heures offerte ☀️

Les violences conjugales

Les violences conjugales

Les violences conjugales ont toujours été présentes, elles peuvent prendre plusieurs formes. 

C’est un sujet qui fait débat autant auprès des chercheurs que des intervenants qui œuvre dans le domaine. Les violences conjugales ne sont pas une théorie unique ou expliquer par des facteurs unique, c’est complexe. 

Elles peuvent avoir lieu aussi bien dans les couples hétérosexuel, que les couples homosexuel. 

Les violences conjugales se définissent de deux façons différentes, la prise de contrôle et la violence conjugale situationnelle.

Qu’est ce que la violence conjugale ?

La violence conjugale  suit un schéma circulaire qui va à terme effacer la dernière étape. Les étapes sont la tension, l’agression, la justification et la réconciliation.

Il s’agit d’un cercle vicieux, qui s’installe progressivement sans que la victime s’en rende compte dans la plupart des cas. 

Cela se finit souvent avec l’instauration d’un climat anxiogène ou le partenaire qui subit la violence conjugale. Sous n’importe quelle forme de violence, elle va développer de la peur, de la honte, de la culpabilité, du doute et surtout de l’impuissance face à la personne en face. 

Ce cycle est mis en place par “l’agresseur” afin de garder le contrôle et de maintenir sa domination sur sa victime. Dans le cas d’une relation conjugale ou la violence règne, ce cycle se répète en continue et de plus en plus souvent.

Deux perspectives de violence

La prise de contrôle

Dans ce type de violence conjugale, elle inclut donc qu’un des deux partenaires utilise divers stratagèmes pour maintenir un contrôle général sur l’autre. Bien que ce type de violence conjugale puisse être perpétré par les deux sexes, il a été prouvé que ce sont généralement les femmes qui subissent et les hommes qui exercent ce genre de violence

Ce type de violence conjugale se caractérise surtout par un contrôle écrasant  exercé dans différentes sphères de la victime, mais aussi par la  récurrence et la gravité des comportements violents qu’elle subit.

La violence conjugales situationnelle

La violence conjugale situationnelle peut provenir  de conflits ou même de différends ponctuels entre deux conjoints. En effet, le conflit vient du stress, comme une réponse inadaptée à l’exaspération mais aussi à la colère accumulée dans le couple. Dans ce cas de violence conjugale il n’y a pas de schéma ni de cycle du contrôle. La violence conjugale de ce type s’inscrit surtout dans une dynamique violente de gestion de conflit. Ce type de violence est un cas isolé minime et beaucoup plus fréquent.

Différentes formes de violences conjugales

Il existe 5 formes répertoriées de violences conjugales, elles vont de paires avec le cycle de contrôle et de domination. 

Pour commencer, la violence psychologique. Elle est difficile à différencier de la violence verbale. Elle est subtile et elle est difficile à détecter par l’entourage et la victime.

Généralement elle se voit lorsque l’on perçoit une dévalorisation de l’autre, une attitude et des propos méprisants, un isolement social, violence sur des objets ou des animaux.

Ensuite nous avons la violence verbale, qui est souvent banalisée. Elle accompagne souvent d’autres formes de violences et elle est utilisée pour humilier, intimider l’autre. Elle se traduit le plus souvent par du sarcasme, des insultes, des hurlements, des chantages menaces par exemple.
Nous avons la violence physique qui est la plus médiatisée, avec des blessures souvent déguisées en accident. Des coups, des bousculades, des brûlures, des morsures, et tout ceci peut conduire à l’homicide.

Les violences sexuelles qui existent aussi mais qui restent tabou à cause de la honte, c’est les violences les moins dénoncées et elles s’accompagnent souvent d’autres formes de violences.

Les manifestations des violences sexuelles sont nombreuses, agressions sexuelles, attouchements sexuels, omposition de pratique sexuelles non désirées, harcèlement et intimidation et brutalité en vue d’une relation sexuelle non consentie, suivi de dénigrement sexuel, et le viol conjugal. 

Enfin la violence conjugale la plus méconnue, la violence économique. Dans le cas de ce type de violence il s’agit de mettre une entrave financière même si la victime occupe un emploi.

Elle se traduit par une privation ou un contrôle des ressources financières et matérielles, sur les cartes bleu ou l’argent de la victime par exemple. L’agresseur va surveiller les activités économiques de sa victime et si possible créer une dépendance financière. Cela peut aller jusqu’à faire des dépenses excessives qui mettent en danger le budget familial. 

Ma Délicate Culotte vous soutient

Mesdames, messieurs, si vous êtes victimes de violences, ne vous cachez pas, vous n’avez pas à avoir honte. Il faut que vous en parliez autour de vous pour que vous puissiez avoir de l’aide si elle est nécessaire, pour faire évoluer la mentalité et arrêter d’avoir des tabous qui peuvent conduire à des actes irréversibles et très graves. 

Rappelez vous, on ne tue/blesse/ humilie pas par amour. Il n’y a rien de normal dans ce genre de comportement. Ma Délicate culotte vous soutiendra toujours, n’hésitez pas à appeler les numéros d’urgence parfois votre vie en dépend.

 « Changeons les règles ensemble »

Prenez soin de vous avec Ma Délicate Culotte.

Partagez cet article :
LA NEWSLETTERS
Pas de spam, Ma Délicate Culotte vous envoie juste un email quand on a de bonnes nouvelles ou des choses intéressantes à vous raconter !